Tabous sexuels, idées reçues, comment les briser ?

Tabou : Un tabou est un acte ou une action que l’on s’interdit, soit parce qu’on le trouve immoral, soit parce qu’on en mesure mal les conséquences. C’est un principe, une sorte de règle, souvent liée à notre éducation ou à notre mode de vie.

En matière sexuelle, les tabous sont plutôt fréquents et nous empêchent parfois d’explorer de nouvelles pratiques. Souvent parce que nous nous mettons des barrières, avons des idées reçues ou ne connaissons pas assez ce qui entoure ces fameux tabous.

Avec mon métier de vendeuse de produits coquins, j’y suis souvent confrontée. Grâce à mes réunions, je fais un premier pas vers les personnes et permet de briser un peu le(s) tabou(s) en en parlant. Si vous avez des tabous, lire cet article est probablement une première étape vers le lâcher-prise . Engager la discussion avec un ou une partenaire sera la seconde étape. Alors à vous de jouer !

Tour d’horizon des tabous sexuels les plus répandus et qu’il faut absolument briser.

FELLATION

La Fellation / le cunnilungus

Pratiques pourtant répandues, les caresses buccales sont encore très taboues chez certains couples. Il y a plus d’hommes et de femmes qui refusent de pratiquer ces caresses que l’on ne croit.

Pourquoi ?

Peur de ne pas savoir s’y prendre, peur du goût ou de l’odeur, du caractère « sale » et non conventionnel ? Faire une fellation/un cunnilingus, est en réalité un cadeau que vous faites à votre partenaire en lui donnant un plaisir inédit et délicieux. L’intimité du couple est renforcée, la routine brisée. Quand à savoir comment vous y prendre, c’est très simple en réalité : laissez vous aller, pensez au plaisir que vous procurez, soyez à l’écoute de votre partenaire et oubliez vos complexes ou vos idées reçues. Prendre vous même du plaisir à le faire décuplera le plaisir reçu par votre partenaire !

MASTURBATION

La masturbation féminine

Liée parfois à une interdiction provenant directement de notre enfance ou de notre environnement familial et social, pour certaines femmes, la masturbation est un acte anormal, honteux et que l’on n’avoue pas au premier venu. Pourtant, les bienfaits de la masturbation ont été largement prouvés. Outre la connaissance de son corps, la découverte de son plaisir, la masturbation aurait un effet bénéfique sur la santé, par le biais du plaisir qu’elle procure, avec notamment la libération des fameuses endorphines et hormones du plaisir. Dans le couple, une femme qui se masturbe est une femme épanouie, qui est maîtresse de son propre plaisir et de son propre corps.

penetration anale

La pénétration anale

Tabou numéro UN par excellence, la pénétration anale ou « sodomie » est une pratique qui souffre de beaucoup d’idées reçues. Acte sale, à « sens unique », douloureux ou synonyme de soumission, la sodomie est pourtant une pratique qui apporte beaucoup de plaisir à celui qui la donne comme à celui qui la reçoit. La première étape pour expérimenter cette pratique à deux sera d’oublier toutes ses idées reçues, et d’en faire un vrai partage. Ne pas négliger la préparation et se laisser aller tout simplement…..

amour pendant les règles

Faire l’amour pendant les règles

Le tabou du sexe pendant les règles est plus souvent lié à ce que va penser le partenaire, la peur que ce soit sale, ou qu’il y ait du sang pendant la pénétration. Or, c’est souvent à ce moment la que la libido est au top, boostée par les hormones. Alors comment briser un tabou de plus ? Arrêtez de penser à la place de votre partenaire, ayez une hygiène irréprochable ou bien profitez d’une douche coquine à deux….

amour pendant les règles (1)

Les films porno

Un tabou de plus, qui relève plus d’une idée reçue que d’un véritable tabou, c’est la croyance selon laquelle les films porno ne seraient dédiés qu’au seul plaisir masculin ! Je l’ai longtemps pensé aussi. Alors qu’en réalité non, chaque personne est différente et a des fantasmes ou des envies différentes. Un film porno est un bon moyen de se laisser aller à ses fantasmes, avec pour seule optique de visualiser une envie, une pratique, ou satisfaire besoins et curiosité. Il n’y a aucune honte à regarder des films porno, toutes catégories différentes. Et si vous avez envie de garder ça secret, la meilleure astuce reste la navigation privée 😉

sm

Le libertinage

Il y a encore beaucoup de tabous autour du libertinage. Les idées reçues sont nombreuses. Pourtant dans « libertinage » il y a le mot liberté. Être libertin/libertine c’est avoir une sexualité libre et libérée. C’est assumer ses désirs et son plaisir. Avant tout c’est un état d’esprit. Ensuite il y a la pratique, et on dit souvent qu’il n’y a pas qu’un seul libertinage, mais autant de libertinages qu’il y a de couples différents car chacun s’accorde des limites ou des libertés. Contrairement à ce que l’on pense, le libertinage c’est pas coucher à droite ou à gauche et tromper son/partenaire. Le libertinage c’est avoir une sexualité libre, acceptée et assumée, et surtout partagée avec son/partenaire dans les limites fixées par chacun. Les gens pratiquant le libertinage sont des personnes bien souvent plus respectueuses que la plupart des gens que l’on va rencontrer en boîte ou ailleurs. Les règles sont claires, chacun est libre de pratiquer ou non, et une fois qu’on a bien compris ça, il est plus facile de se laisser guider…

bdsm

Le BDSM

Le BDSM est souvent jugé « hard » par ceux qui n’y sont pas initiés. Lorsque l’on ne connaît pas, on a tendance à penser immédiatement « sado-maso », et on met une pathologie, un problème psychologique comme responsable de ce genre de pratique inacceptable pour la plupart des gens. Or le BDSM englobe à lui seul plusieurs pratiques, qui ne sont pas forcément toutes reliées.

Le Bondage consiste à attacher ou être attaché, avec des cordes ou des menottes, dans le but de lâcher prise pour mieux se laisser aller. La Discipline va de pair avec la Domination/Soumission, qui consiste à opter pour l’un des deux rôles : dominant(e) ou soumis(e). Le dominant édicte les règles, éduque le soumis (d’où la discipline). Le soumis est acquis au dominant, lui doit obéissance et plaisir. Et enfin, le sado-masochisme, c’est prendre du plaisir dans la douleur. La donner ou la recevoir.

Dans tous les cas, le but est d’aller au bout de ses limites, de ses barrières, de ses tabous. Le monde du BDSM est un monde codifié, aux règles bien définies. Le respect est un impératif et sans lui, il ne peut y avoir BDSM. Accepter d’entrer dans ce monde c’est être sain de corps et d’esprit, savoir où on met les pieds et le prendre vraiment au sérieux.

Il y a encore bien des tabous en matière sexuelle, et finalement en parler permet de les comprendre. Vouloir briser un tabou ce n’est pas vouloir le réaliser à tout prix, mais c’est s’ouvrir un peu plus vers un épanouissement intime et vers l’acceptation de ses envies et de ses fantasmes.

Magali Miss Kinkie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s