La course à pied et moi # 2

Bonjour !

 

Un mois s’est écoulé depuis que j’ai repris la course à pied. Je suis sûre que vous brûlez d’impatience de savoir si j’ai tenu la route, où je cours, combien de kilos j’ai perdu…

running

Oui, on y croit 😉

Pour des raison d’organisation, j’étais partie sur deux séances par semaine, le mardi matin et le jeudi matin, après avoir déposé les enfants à l’école. La 2ème séance s’étant mieux passée que la 1ère puisque j’ai réussi à faire 2km en course uniquement, sans pause marchée, je me suis dit que ça allait faire une longue coupure jusqu’au mardi suivant. J’ai donc rajouté une séance le dimanche matin. Oui, vous avez bien lu, la non sportive que je suis a trouvé ça tellement bien qu’elle s’est rajouté une séance !

Je suis progressivement passée de 2km à un peu plus de 4km puis je suis redescendue à 3km. D’abord, mon enthousiasme a fait que j’y suis allée un peu fort et que ma cheville m’a rappelé que j’avais eu une entorse cet automne… J’ai boité pendant 3 jours, au point que j’ai appelé le grand sorcier JCM. Il m’a seulement dit, avec son humour habituel, de lever le pied en courant moins longtemps et que ça devrait passer. Ensuite, je me suis rendue compte que les conditions météo et la façon dont mes nuits se passent ont une grosse influence sur mon endurance. Après le coup de semonce de la cheville, je me suis montrée raisonnable et désormais j’écoute mon corps. J’essaie quand même de ne pas descendre en dessous de 3km et dès que je serai de nouveau parfaitement à l’aise avec cette distance, je remonterai progressivement. Pas de pression.

J’ai la chance d’habiter tout près d’un canal aux berges agréables, avec des ponts, ça me permet de me fixer des repères et des objectifs.

Pour rendre ma course agréable, je me suis concocté une playlist avec des morceaux dynamiques mais pas trop non plus. Ça facilite l’installation et le maintien d’un rythme régulier je trouve.

En parallèle, j’ai téléchargé l’application Nike+ qui me permet de savoir combien de temps j’ai couru, combien de km, à quel rythme.

C’est bien beau tout ça me direz-vous, mais quels sont les résultats ?

Du côté du poids… Rien n’a changé. J’en ai même insulté ma balance ! Je lui ai changé la pile, persuadée qu’elle fatiguait un peu et qu’elle n’arrivait plus à compter correctement. Mais non. Elle n’a pas changé d’avis. J’avoue que c’est un peu décourageant. Mais je pense avoir trouvé une réponse possible à cet état de fait : parmi les mesures alimentaires prises, j’ai remis en place un petit déjeuner que je ne prenais plus depuis des années. Et je crois que du coup, l’apport calorique supplémentaire sur la semaine est supérieur ou égal aux calories dépensées lors de la course, ce qui fait que même si je ne grignote plus et ne goûte plus systématiquement avec les enfants, mon corps n’a pas besoin de puiser dans ses réserves. J’ai donc repris mon habitude, depuis vendredi dernier, de me contenter de thé le matin, et si j’ai un creux dans la matinée, je mange une dizaine d’amandes et quelques raisins secs. C’est encore un peu tôt pour voir si ça change quelque chose.

Certes, c’était l’objectif principal de la course. Mais j’ai ressenti d’autres bienfaits qui valent la peine que je m’accroche : je m’endors plus facilement le soir ; je dors mieux -sauf cette dernière semaine mais là j’ai ma petite idée sur la raison, il va juste falloir que je vérifie ma théorie- ; mon estime de moi en sort renforcée ; je n’ai quasiment plus de courbatures.

Je vous retrouve dans un mois pour refaire le point ?

Axelle, 10 doigts, un Phil et des aiguilles

Publicités

12 réflexions sur “La course à pied et moi # 2

  1. gangofpolish dit :

    Et bien quand je faisais de la course, franchement, je crois que ça a été la période de ma vie où je me sentais le mieux dans mon corps ! Je m’endormais facilement, je dormais bien et quand j’étais fatiguée, je savais pour quelle raison je l’étais ! Sans compter sur les kg que j’ai perdu avec la course… Enfin bon, mon grand manitou à moi m’a formellement interdit la course à cause de mes chevilles, mais j’ai le droit de faire du vélo, du coup, et bien je ne me déplace qu’en vélo et j’essaie d’en faire même le samedi et le dimanche et franchement ça fait un bien fou ! Courage, tu vas les éliminer ces kg superflus 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Macyma dit :

    Coucou. Félicitations. Certes tu n’as pas perdu mais continues comme ça, ça va payer. Tu as raison d’écouter ton corps. J’ai fait moi aussi mon bilan des 15premiers jours aujourd’hui. Allez, on garde la motivation, on va y arriver! Courage.

    J'aime

  3. La fille aux foulards dit :

    Le footing… c’est une grande histoire. Perso j’ai toujours aimé courir, l’endurance c’était mon truc. Mais au bout de quelques années de non pratique je me suis littéralement ramollie et j’ai perdu le rythme. J’ai repris depuis peu aussi, 2 mois à peine, et ça me fait un bien fou ! J’en veux aussi à ma balance mais il faut lâcher prise avec ça, et à tous les coups on fondra plus vite. Croisons les pieds!
    ~ Et si tu as des ampoules aux pieds, c’est que tu es sur la bonne voie! ~ runrunrun

    J'aime

    • axelle57 dit :

      Pas d’ampoules aux pieds, par contre de nouveau des courbatures depuis que j’ai passé le cap des 5km.

      Pour la balance, je lâcherais prise si je sentais une différence dans les vêtements, or pour le moment, ce n’est pas le cas…

      J'aime

  4. odecolin dit :

    Après avoir lu ton article je me dis que peut-être il faudrait m’y mettre (je suis pas trop motivée) si je le fais ce serait moi aussi pour perdre du poids… je crois que je vais attendre que tu nous dises plus tard si de ce côté là ça a fonctionné.
    En tout cas j’ai pris plaisir à lire ton article, ça m’a fait courir un peu (virtuellement bien entendu) 😉

    J'aime

  5. sownails dit :

    quand je lis les avis de personne qui se mettre/remette à la course ça me donne trop envie, mais je suis trop flemmarde pour ça et je ne me sens pas d’aller courir le soir après le boulot et mon heure de trajet en train de ressortir de la maison pour courir. Je m’étais motiver à faire un peu de fitness à la maison mais au bout de 3-4 séance ou le chéri se goinfre de chips d’apéro pendant que toi tu transpire méchamment ça m’a gavé et j’ai lâché l’affaire (je mange pas les chips donc ça va lol) Hate de lire la suite de ton évolution 🙂

    J'aime

    • axelle57 dit :

      Oui, je comprends, tes conditions ne sont pas optimales pour le faire, je ne sais pas si je serais aussi motivée si il fallait que je fasse ça en rentrant du boulot…

      C’est déjà pas mal si tu ne manges pas les chips 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s